Menu Search

CNSA : 20,5 milliards d'euros pour l'autonomie

Article publié le 19/07/2012 à 10:48

La caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) a dévoilé, comme chaque année, les « chiffres clés de l'aide à l'autonomie ». Au total, 20,5 milliards d'euros sont consacrés à l'autonomie par la CNSA.

CNSA : 20,5 milliards d'euros pour l'autonomie

Un nombre croissant de bénéficiaires

Selon le bilan de CNSA, de 2010 à 2060, la population passerait de 64 à 73,6 millions, soit une hausse de 16 %. Avec l’espérance de vie qui se rallonge, la population des plus de 80 ans représenterait 8,5 millions en 2060, soit 12 % de la population totale.

Le nombre d'enfants handicapés scolarisés a, lui aussi, augmenté et 66 800 élèves handicapés étaient accompagnés d'auxiliaires de vie spécialisées (AVS).

De plus, les MDPH (maisons départementales des personnes handicapées) ont reçu 207 000 demandes de prestation de compensation du handicap (PCH) en 2011.

Les prévisions de la CNSA montrent aussi que le nombre de personnes bénéficiaires de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie) augmentera de 60 % entre 2010 et 2040, passant ainsi de 1,2 million à près de 2 millions. Les allocataires représenteraient alors 2,8 % de la population totale.

Une contribution inégale

D'autres chiffres montrent que la contribution au financement de la perte d'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées est très inégale.

La première place revient à la CNSA elle-même qui représente 37,2 % du total, ensuite arrive l'État avec une contribution de 12,85 milliards d'euros. En ce qui concerne les départements, leur contribution s'élève à 9,73 milliards, suivi par la Sécurité sociale, qui elle, est à 8,8 milliards d'euros.

Ce bilan des « chiffres clés » de 2012 révèle aussi qu'un réel effort a été réalisé depuis 2005, date de création de la CNSA. En effet, de cette date à 2012, l'objectif global de dépenses (OGD) pour les personnes âgées a augmenté de 100 %, pendant que l'OGD « personnes handicapées » a augmenté de 30 %.

En ce qui concerne la PCH, les départements sont les seuls à assumer financièrement la progression de cette prestation et la sur-contribution de la CNSA de 2006 à 2008 est désormais résorbée.