Menu Search

Garde d’enfant : des papas en colère retranchés sur une cheminée d’usine

Article publié le 08/07/2013 à 14:41

Près de Grenoble, 3 pères divorcés se sont rassemblés sur la cheminée d’une usine, bien décidés à se faire entendre et à ce que leurs droits de garde soient reconnus. Les 3 hommes ne se sont pas fixé de limites et sont décidés à rester aussi longtemps qu’il le faudra.

Garde d’enfant : des papas en colère retranchés sur une cheminée d’usine

3 pères à 70 m de hauteur pour réclamer leurs droits

Depuis le vendredi 5 juillet à minuit, 3 pères de famille, divorcés, campent en haut de la cheminée d’une usine de chauffage, à 70 mètres de hauteur, près de Grenoble, dans l’Isère.

C’est pour se faire entendre et faire valoir leurs droits de voir leurs enfants que les 3 hommes ont décidé d’agir. L’un d’entre eux, Rod Van Haute a expliqué qu’ils resteraient en haut du bâtiment tant qu’ils n’auront pas été écoutés et a précisé qu’ils avaient ce qu’il fallait « pour tenir plusieurs jours ».

Une fois en haut de la cheminée ils ont installé des banderoles pour clamer notamment « l’égalité parentale ».

L’un d’entre eux, René Forney, créateur d’un site internet qui dénonce « les rouages mafieux de toutes les institutions françaises », est le père d’un enfant de 30 ans qu’il n’a pas vu depuis 15 ans.

D’autres actions similaires auparavant

Pour le 3e père présent sur le bâtiment, Frédéric Foroughi, qui demande « la garde officielle de ses enfants » suite au départ de la mère en Alsace alors qu’ils avaient jusqu’à présent la garde alternée, il ne s’agit pas de la première action.

Au mois de mai dernier, il avait déjà grimpé en haut de la cathédrale d’Orléans et à la fin du mois de juin il avait escaladé une tour à Forbach en Moselle.

Les 3 hommes sont soutenus par Youcef Ouateli, membre de l’association Père-enfant-mère qui lutte pour la défense des intérêts de l’enfant afin qu’il puisse bénéficier des liens affectifs et des valeurs éducatives, morales et matérielles des 2 parents même en cas de séparation.

Image : Flickr (eflon/CC-by)