Menu Search

Garde d’enfants : les papas multiplient les actions

Article publié le 14/05/2013 à 11:49

Différentes actions fleurissent sur le territoire à l’initiative de pères divorcés voulant protester contre des inégalités dans l’attribution de la garde des enfants, suite à une séparation. Ils ont créé plusieurs associations.

Garde d’enfants : les papas multiplient les actions

Neuf parents perchés en haut de la cathédrale d’Orléans

Samedi matin, le dernier père retranché en haut de la cathédrale d’Orléans est descendu. Neuf parents avaient en effet investi depuis jeudi une terrasse du monument. Les huit pères et la mère de famille sont descendus au compte-goutte jusqu’au dernier ce samedi, en faisant part d’avis très mitigés sur l’impact de leur action.

Le groupe de parents réclamait la « coparentalité » et également que « le droit des enfants à leurs deux parents soit respecté par la justice » en cas de séparation, a précisé France 3 Centre.

Pour soutenir l’action du groupe de la cathédrale, se sont déplacés des membres de l’association SOS Papa-Loiret et du collectif La Grue jaune, du nom de la grue où avait grimpé en février dernier, à Nantes un père divorcé pour réclamer un droit de visite pour son fils.

Plusieurs autres actions sont prévues

Depuis l’action de ce père de famille qui avait escaladé la grue jaune, l’un des symboles de la ville de Nantes, plusieurs autres actions se sont menées régulièrement, à l’initiative de pères et de mères défavorisés lors de l’attribution de la garde parentale.

Les membres du groupe de la cathédrale d’Orléans étaient venus de toute la France : de Bretagne, de Lorraine, de Caen, Belfort et Périgueux.

Une manifestation est prévue à Paris le 9 juin place de l’Opéra avec plusieurs associations.

Source image : Flickr (Herman Yung/CC-by-nd)