Menu Search

La CAF et Bastia prolongent le contrat enfance jeunesse à 2015

Article publié le 19/04/2013 à 11:42

La ville de Bastia et la CAF de Corse ont renouvelé pour trois ans supplémentaires le contrat « enfance et jeunesse » qui les réunit depuis déjà dix ans.

La CAF et Bastia prolongent le contrat enfance jeunesse à 2015

Le contrat « enfance et jeunesse »

Il s’agit d’un contrat de cofinancement passé entre une CAF et une collectivité territoriale, un regroupement de communes, etc. L’objectif est de favoriser la politique de développement menée par le gouvernement en matière d’accueil des moins de 18 ans.

Concrètement, grâce à ce contrat, la CAF aide au financement de nouvelles structures d’accueil pour les moins de 18 ans. Une aide bienvenue face aux besoins croissants en matière d’accueil pour la petite enfance et les jeunes.

Les financements consentis par la CAF concernent prioritairement les actions spécifiques à la fonction d’accueil (centre de loisirs, accueil périscolaire, ludothèque, relais assistances maternelles, etc.). Ils doivent représenter 85 % du montant de la prestation versée.

Le reste est affecté à la « fonction de pilotage », qui comprend entre autres, les postes de coordinateurs et les formations Bafa et Bafd. La durée du contrat est de 4 ans.

La ville de Bastia reconduit son contrat « enfance et jeunesse »

La ville de Bastia et la CAF de la Corse ont renouvelé pour trois ans supplémentaires le contrat « enfance et jeunesse » qui les réunit depuis déjà dix ans. Émile Zuccarelli, pour la ville de Bastia et Christian Delattre, pour la CAF, ont signé cet accord mercredi 17 avril. L’engagement des deux partenaires pour la période 2013-2015 porte sur la poursuite du financement des actions déjà engagées et des projets de développements.

Il prévoit, entre autres, une optimisation des capacités d’accueil dans la petite enfance (crèche A Cioccia, Multiaccueil municipal de Bastia Ram Culumbella, etc.) et l’augmentation du volume d’offres de loisirs pour les enfants (ALSH du Centre Ancien, ALSH de l’Arinella).

Corse net infos rappelle que la prestation nécessaire à ces différentes actions s’élève à 750 000 euros annuels en moyenne. Cet effort renouvelé montre bien la volonté de la Ville de Bastia et de la Caf de Corse d’aller en faveur des familles et des jeunes.

Source image : Flickr (Fabrice Terrasson/CC-by)