Menu Search

La fusion des caisses de Saint-Quentin et de Soissons effective

Article publié le 25/10/2011 à 13:51

Ce vendredi, la CAF de Soissons a tenu son dernier conseil d'administration. Le 31 octobre 2011, de sa fusion avec la caisse de Saint-Quentin naitra une caisse unique pour le département de l'Aisne. La question du siège créée néanmoins des tensions.

La fusion des caisses de Saint-Quentin et de Soissons effective

Une CAF unique pour l'Aisne

À partir du lundi 31 octobre , les allocataires du département de l'Aisne (02) disposerons du caisse d'allocations familiales unique pour le département. Jusqu'alors ils étaient répartis entre 2 caisses, celle de Saint-Quentin et celle de Soissons.

Initiée dans le cadre de la politique générale de la Caisse nationale d'allocations familiales (CNAF) qui aspire à mettre en place une CAF unique par département, cette fusion ne fait pas que des ravis. Au motif des mécontentements, l'actuel directeur de la CAF de Saint-Quentin, Didier Aubossu déplore ainsi une certaine inégalité de répartition.

Pour M. Aubossu, il aurait ainsi été plus judicieux de situer le siège de la futur CAF de l'Aisne dans la commune de Laon. Faisant état d'une "décision unilatérale du ministre" de tutelle des CAF Xavier Bertrand, le futur ex président dénonce un certain "nombrilisme" autour de la vile de Saint-Quentin qui accueillera le futur siège départemental de la CAF.

Pour Didier Aubossu, le plus important reste néanmoins le "devenir du personnel" actuel de la caisse de Soissons composé de 160 salariés.

Une CAF unique pour le Nord

Comme un écho au département picard, la CAF de Lille a également dissous son conseil d'administration le 21 octobre dernier. Dans le département du Nord, ce sont huit caisses qui vont ainsi fusionner en une seule CAF.

À Lille, si aucun remplacement n'est prévu pour les départs en retraites, aucun licenciement ne devrait cependant être concédé. Pour le directeur de la CAF de Lille, Daniel Forafo, il s'agit avant tout d'une "évolution administrative et juridique".

Indiquant qu'il n'y aura "aucun licenciement ni aucune mobilité obligatoire ", M Forafo parle d'une modification essentiellement interne. Ainsi aucune modification n'est à prévoir pour les allocataires. "Pour eux, rien ne change. Demain, ils continueront à aller à leur caisse, dans le même bâtiment avec les mêmes interlocuteurs" a ainsi indiqué celui qui selon le ressenti général devrait devenir le premier directeur de la CAF du Nord.

À propos des actualités

AideFamille est un portail indépendant de la CAF.

AideFamille vous informe continuellement des nouvelles sur les CAF : modifications des dispositifs de soutien aux familles et aussi l'actualité locale des agences de la CAF en France

Publicité