Menu Search

La « garantie jeune », aide à l'insertion pour les moins de 25 ans en phase de test

Article publié le 16/08/2013 à 11:35

Dès cet automne, le gouvernement a annoncé que la « garantie jeune », pour aider les moins de 25 ans à s’insérer dans la vie professionnelle, allait être expérimentée dans plusieurs départements français.

La « garantie jeune », aide à l'insertion pour les moins de 25 ans en phase de test

La « garantie jeune » pour l'insertion

Pour aider les jeunes de 18 à 25 ans en cette période de crise, le gouvernement a de lancer la « garantie jeune ».

Cette allocation de 450 euros par mois est destinée aux jeunes isolés et sans ressources qui ne peuvent pas bénéficier du RSA. Avec cette aide, l’État espère aider ces jeunes à s’insérer dans la vie professionnelle.

Jean-Marc Ayrault, premier ministre, précise que la « garantie jeune » sera versée en échange « d’engagements réciproques » entre le jeune concerné et la mission locale.

Selon le gouvernement, 10 000 jeunes devraient être concernés par cette allocation, un chiffre qui devrait atteindre « 100 000 personnes par an ».

Un test dans 10 départements français

Le premier ministre a annoncé que cette aide serait testée dès l’automne prochain dans 10 départements français : les Bouches-du-Rhône, la Seine-Saint-Denis, la Réunion, le Vaucluse, le Lot-et-Garonne, l’Allier, le Finistère, l’Aude et les Vosges.

En 2014, 10 nouveaux départements pilotes devraient proposer cette allocation. Ces derniers sont déjà sélectionnés : l’Essonne, la Seine-Maritime, le Pas-de-Calais, la Dordogne, l’Ille-et-Vilaine, la Savoie, l’Oise, l’Aisne, l’Isère et la Creuse.

À terme, la « garantie jeune » subira une évaluation pour savoir si elle est rentable avant que le gouvernement décide, ou non, de la proposer dans tout le territoire.

Image : Flickr (Kate Ter Haar/CC-by)

 

Dossier lié à cette actualité