Menu Search

Le budget de la Sécurité sociale adopté par les députés en 1re lecture

Article publié le 30/10/2013 à 17:01

Ce mardi 29 octobre, le budget de la Sécurité sociale 2014 a été adopté par l’Assemblée nationale. Le texte adopté devrait néanmoins être modifié dans les prochaines étapes de validation. Dans sa version actuelle, le texte prévoit une économie de plus de 8 milliards d’euros par rapport à 2013.

Le budget de la Sécurité sociale adopté par les députés en 1re lecture

 Objectif : passer sous la barre des 13 milliards d’euros

Souhaitant une nouvelle fois réduire le déficit de la Sécurité sociale, le gouvernement a soumis de nouvelles mesures aux parlementaires dans le cadre du vote pour le budget 2014 de la Sécu. Prévoyant au total plus de 8 milliards d’euros de « gains » par rapport au budget 2013, le budget 2014 vise à réduire le trou de la Sécu à moins de 13 milliards d’euros.

Parmi les mesures les plus polémiques votées à l’Assemblée, le texte prévoit de mettre à contribution l’épargne des particules avec l’uniformisation du taux des prélèvements sociaux de certains placements et épargnes exonérés d’impôts sur le revenu ; la baisse du plafond du quotient familial ; ou encore le report de six mois (au 1er octobre 2014) de la revalorisation des pensions de retraite.

Un texte à modifier malgré son adoption par l’Assemblée nationale

Adopté ce mardi 29 octobre par les députés en 1re lecture, le budget 2014 devrait faire l’objet de nombreuses retouches avant son adoption finale par les parlementaires.

Nourrissant de nouveaux débats, le gouvernement est ainsi revenu récemment sur les mesures de taxation sur l’épargne. Écartant au dernier moment les plans d’épargne-logement (PEL), les plans d’épargne en actions (PEA) et l’épargne salariale d’une taxation uniformisée à 15,5 %. Problème, ce retour en arrière tardif n’a pas pu être pris en compte par les députés. En résumé, le texte sera très surement modifié lors de son examen au Sénat ou en 2e lecture à l’Assemblée nationale.

(Image : Flickr - Images_of_Money/CC-by-2.0)