Menu Search

RSA : en 2012, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 5 % (Caf)

Article publié le 03/04/2013 à 18:14

Selon le dernier bilan de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), le nombre de bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) a augmenté de plus de 5 % en 2012, confirmant la croissance plus dynamique depuis juin 2012.

RSA : en 2012, le nombre de bénéficiaires a augmenté de 5 % (Caf)

Dans le premier numéro de « RSA Conjoncture », daté de mars 2013, la Caisse nationale d’allocations familiales publie les derniers chiffres du RSA : À la fin de l’année 2012, les Caf ont versé le RSA à environ 2,14 millions de foyers, dont 1,93 million en France métropolitaine.

Le nombre de bénéficiaires a donc augmenté de plus de 5 % entre décembre 2011 et décembre 2012, soit à un rythme plus soutenu qu’au trimestre précédent où il augmentait de 4 %. Cette évolution confirme le mouvement d’augmentation plus rapide du nombre de bénéficiaires du RSA qui a pu être observé depuis juin 2012 sur l’ensemble du territoire, en lien direct avec la progression du chômage plus soutenue en 2012 que l’année précédente.

Croissance de la composante RSA socle

L’augmentation plus dynamique du nombre des bénéficiaires RSA est liée notamment à la croissance de la composante RSA socle, c’est-à-dire les ex-RMI et API.

Le RSA socle est essentiellement financé par les départements. En effet, le nombre de foyers bénéficiant du RSA socle a augmenté d’environ 6 % au cours de l’année 2012 contre 5 % au trimestre précédent et contre 3 % un an auparavant.

Parallèlement, le nombre de demandeurs d’emploi en fin de mois connait une augmentation plus soutenue au cours de l’année 2012 qu’au cours de l’année précédente. Il a augmenté cette année de presque 2 % par trimestre contre environ 1 % par trimestre pendant l’année 2011.

Selon un graphique présenté par la Cnaf, la courbe des bénéficiaires du RMI ou de l’API puis du RSA socle suit très étroitement depuis mi-2007 celle des demandeurs d’emploi en fin de mois. Les dépenses des départements en faveur de l’insertion, qui avaient plutôt ralenti en 2010 et 1011, ne devraient pas tarder à suivre la même pente, selon le site d’information des collectivités territoriales Localtis.

Dossier lié à cette actualité