Menu Search

Un contrat enfance jeunesse signé avec des élus landais

Article publié le 23/02/2011 à 16:15

La communauté de commune Maremne Adour Côte-Sud (MACS) a signée avec la CAF des Landes(40), un contrat enfance jeunesse (CEJ). Les collectivités s'engagent ainsi à entreprendre des actions pour le jeunes en échange d'une aide au financement.

Un contrat enfance jeunesse signé avec des élus landais

Des actions nécessaires

La dynamique démographique du territoire inter-communal est la plus importante du département. Ainsi la population des jeunes âgés de moins de 17 ans ne cesse d'augmenter, en témoigne le montant des allocations versées aux familles pour élever leur enfants (44 millions d'euros en 2009). De nouvelles structures et nouvelles prestations s'avèrent donc fondamentales.

Par le CEJ, les deux parties s'engagent à aller dans ce sens. Sur 3 ans, la CAF s'engage donc à verser près de 4,7 millions d'euros (soit près de 1,5 millions d'euros par an) aux collectivités et structures gestionnaires afin de financer leurs actions en faveur des jeunes.

Les différents gestionnaires, MACS, mairies, ou encore le syndicat intercommunal à vocation unique (Sivu), ainsi que les collectivités ont d'ores et déjà déblayés plusieurs projets. Ainsi sont prévus :

  • l'ouverture de 73 places supplémentaires en crèche ;
  • le développement des relais d'assistantes maternelles ;
  • de nouveaux postes d'animatrices ainsi que de nouveaux sites ;
  • la création d'un accueil loisirs à Bénesse-Maremne.

Le CEJ ainsi signé devrait prendre fin en 2013. Il est pour autant tout à fait reconductible.