Menu Search

Une retraitée de 94 ans expulsée de sa maison de retraite pour impayés

Article publié le 10/01/2013 à 18:31

Le 4 janvier dernier, une femme de 94 ans a été expulsée de sa maison de retraite pour cause d’impayés. La ministre des personnes âgées lui a rendu visite et une enquête a été ouverte.

Une retraitée de 94 ans expulsée de sa maison de retraite pour impayés

Une femme de 94 expulsée et retrouvée aux urgences

Vendredi dernier, une femme de 94 ans a été expulsée de sa maison de retraite de Chaville, dans les Hauts-de-Seine. L’établissement explique que la femme lui devait 40 000 euros de loyer.

La maison de retraite a donc décidé de la renvoyer chez l’un de ses fils, seulement quand l’ambulance arrive, ce dernier n’est pas là. La femme se retrouve donc aux urgences où son autre fils la rejoint.

La direction de la maison de retraite mise en cause explique dans un communiqué que « ce retour à domicile a été initié en toute transparence à l’égard de la famille qui a été prévenue plusieurs semaines à l’avance, afin qu’elle puisse prendre ses dispositions ».

Une enquête a été ouverte

L’un des enfants de cette femme estime être victime de « calomnies » et déclare ne pas être un « fils indigne ». Selon lui, « la maison de retraite ment ».

L’établissement n’aurait pointé « qu’une seule visite en presque 2 ans » alors que le fils affirme venir « 3 fois par mois » rendre visite à sa mère. Il estime que sa mère a été « traitée de manière inhumaine ».

La ministre des personnes âgées, Michelle Delaunay, a rendu visite à cette nonagénaire qui était « assez troublée », mais n’avait pas « une conscience claire du déroulement des derniers jours ». Elle a donc demandé l’ouverture d’une enquête administrative « complète » et réalisée « dans le calme ».

En ce qui concerne les impayés, Michelle Delaunay a précisé que la question serait « réglée par la justice ».