Menu Search

19,6 % des enfants français vivent sous le seuil de pauvreté (Insee)

Article publié le 25/04/2013 à 14:15

La dernière étude de l’Insee portant sur les revenus et les patrimoines en 2012 révèle que le taux de pauvreté des enfants a augmenté entre 2009 et 2010. Il est passé de 17,6 % sur la période 2005-2009 à 19,6 % en 2010.

19,6 % des enfants français vivent sous le seuil de pauvreté (Insee)

Une enquête sur « Les revenus et le patrimoine des ménages »

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a publié mercredi 24 avril les résultats de son enquête portant sur « Les revenus et le patrimoine des ménages ».

L’étude présente les principaux indicateurs des inégalités monétaires, de la pauvreté et du patrimoine des ménages. Selon le communiqué de l’Insee, cette édition 2013 propose « une vue d’ensemble qui fait le point sur les évolutions du niveau de vie et la pauvreté monétaire provoquées par la crise de 2008. »

Les résultats de l’enquête montrent que la crise de 2008 s’est traduite par le creusement des inégalités entre les Français ainsi que par l’augmentation de la pauvreté.

En effet, si presque tous les Français ont été touchés par la baisse du niveau de vie, elle est plus sensible pour les foyers aux plus bas revenus.

« Ce que l’on constate, c’est que dans l’ensemble la plupart des Français voient leur niveau de vie baisser ou stagner. En revanche pour les plus riches d’entre eux, les 5 % les plus aisés, il y a une forte recrudescence des augmentations des revenus » explique Noam Leandri, président de l’Observatoire des inégalités, pour France Info.

Les enfants victimes de la crise

Selon l’enquête de l’Insee, le taux de pauvreté des enfants a augmenté entre 2009 et 2010. Alors qu’il s’élevait à 17, 6 % en moyenne sur la période 2005-2009, il atteint en 2010 19,6 %, ce qui représente au total 2,7 millions d’enfants pauvres.

L’Insee définit le seuil de pauvreté monétaire à 60 % du niveau de vie médian, soit, à l’heure actuelle, environ 964 euros par mois. En 2010, 8,6 millions de personnes vivent en dessous de ce seuil, et la moitié d’entre elles vivent avec moins de 781 euros par mois.

Source image : Flickr (Benjamin Linh VU/CC-by-sa)