Menu Search

CAF : l'opération Sac Ados lancée un peu partout en France

Article publié le 21/05/2012 à 11:14

Destinée aux plus de 15 ans, l'opération « Sac Ados » est organisée un peu partout en France par les CAF. Cette opération permet aux jeunes de bénéficier d'une aide financière et administrative pour concrétiser un projet de vacances pour cet été.

CAF : l'opération Sac Ados lancée un peu partout en France

Un soutien financier et organisationnel pour partir en vacances

Initiée il y a une dizaine d'années, l'opération « Sac ados » des caisses d'allocations familiales (CAF) a été reconduite cette année.

Organisée à l'échelle départementale par les différentes caisses et relayée par les espaces jeunes et points d'information jeunesse (Pij) locaux, cette opération vise un public précis : les jeunes.

Si l'accessibilité à l'opération diffère selon les départements, 16-22 ans en Ille-et-Vilaine ; 16-25 ans dans la Marne ; 15-18 ans en Haute-Loire, le fonctionnement est globalement le même.

Grosso modo, les jeunes désirant partir en vacances cet été, seuls ou en groupe, en France ou dans la Communauté européenne doivent monter un projet de vacances (trajet, budget, organisation du séjour) qu'ils présentent aux organismes relais de l'opération dans leur département.


Le projet est ensuite étudié par les différents organismes. S'il est validé, une aide tant technique que financière est ainsi apportée afin de le mettre à bien. Il s'agit généralement de matériel et d'outils pratiques : sac à dos, sac de couchage, guides, chèque vacances, carte d'assistance internationale... .

Pour les organisateurs, l'objectif ne réside pas en une simple aide au départ en vacances, mais bien en un processus de responsabilisation, d'acquisition d'une autonomie.

Ainsi ce dispositif s'adresse essentiellement aux jeunes n'étant encore jamais partis en vacances de manière autonome. Les projets doivent également être d'une durée supérieure de quatre jours au minimum.

Les conditions d'éligibilité au dispositif variant selon les départements, les jeunes volontaires, doivent s'adresser aux différents organismes d'informations jeunesse de leur région, département ou commune pour plus de renseignements : PIJ, CRIJ, mais également maisons de quartiers ou mairies.