Menu Search

Revue de presse pour septembre 2014

Article publié le 29/09/2014 à 09:58

En cette rentrée, les Caisses d'allocations familiales françaises sont priées de faire des économies, leur budget étant réduit d'1,4 milliard d'euros jusqu'en 2017. Des économies à faire ainsi qu'une ponction de près de 300 millions d'euros sur leur budget alloué remettraient en cause la création de places pour les jeunes enfants dans les structures (crèches, écoles maternelles ou chez des assistantes maternelles).

Revue de presse pour septembre 2014

L'État estime qu'une économie de 1,4 milliard d'euros sur les 5 ans à venir peut être notamment faite en abaissant le budget du Fonds national d'action social (FNAS). Ce qui menacerait le nombre de créations de solutions d'accueil pour les enfants de 0 à 3 ans. 

La création de 100 000 nouvelles places en crèche, 100 000 places chez des assistantes maternelles et 75 000 nouvelles places en école maternelle a été promise en 2013.

Le président de la Caisse nationale des allocations familiales Jean-Louis Deroussen a expliqué que cet objectif serait sûrement revu à la baisse du fait d'une amputation de leur budget.

Cette réduction de budget viendrait du fait que le FNAS qui gère notamment les crèches et les centres de loisirs n'aurait pas entièrement utilisé son budget en 2013. Il a dépensé 243 millions d'euros de moins que prévu, ce qui a amené la Sécurité sociale a pensé que le FNAS percevait un budget trop élevé. Cette somme a donc été amputée sur le budget de 2014 ainsi que sur les suivants jusqu'en 2017, soit 1,4 milliard d'euros de budget en moins pour le FNAS. Cette ponction menacerait donc près de 100 000 créations de places en crèches.

La ministre aux affaires sociales Marisol Touraine a indiqué que l'objectif de création de 275 000 places pour l'accueil des jeunes enfants était maintenu et serait atteint en 2017.

Dans un but d'économie, des études seraient également en cours en vue de réduire le montant de la prime de naissance et limiter le congé parental à un an à partir du deuxième enfant. Ces idées sont pour le moment réfutées par le ministère des affaires sociales.

À propos des actualités

AideFamille est un portail indépendant de la CAF.

Pour être au courant des dernières informations sur la CAF, notre section Actualités relaye les événements marquants liées aux prestations que gère les CAF

Publicité