Menu Search

RSA : 2,02 millions d'allocataires au 30 juin 2011

Article publié le 23/09/2011 à 15:41

Selon de bulletin de la CNAF le nombre de bénéficiaires du RSA était à la fin du premier semestre 2011 supérieur à 4 % par rapport à l'an dernier, avec près de 2,02 millions d'allocataires enregistrés.

RSA : 2,02 millions d'allocataires au 30 juin 2011

Une hausse régulière du nombre d'allocataires

Selon le dernier bulletin de la caisse nationale d'allocations familiales (CNAF), le nombre de bénéficiaires du Revenu de solidarité active (RSA) a continué d'augmenter ces derniers mois.

Ainsi au 30 juin 2011 et sur un an le nombre d'allocataires aurait grimpé de 4 %. Au total se sont maintenant 2,02 millions d'allocataires dont 1,83 millions en métropole, qui sont recensés. En prenant en compte les conjoints, les enfants et les personnes à charge, le RSA bénéficie ainsi à près de 4,03 millions de personnes.

D'après les chiffres publiés par la CNAF, 469 000 personnes perçoivent le RSA activité seul. Concernant le RSA socle, il bénéfice ainsi à 1,55 millions de foyers. Pour ces derniers , 1,34 millions (dont 1,18 millions en métropole) perçoivent le RSA Socle seul  et 209 000 (198 000 en métropole) bénéficient du RSA "socle et activité".

Dans le détail, la caisse nationale fait état , d'une évolution trimestrielle quasi homogène  des bénéficiaires du RSA socle depuis le mois de septembre 2010. Une "croissance moins dynamique" liée essentiellement à la conjoncture plus clémente en 2010 que les années précédentes. En 2011, l'organisme enregistre ainsi une hausse de 1,5 % de foyers bénéficiaires du RSA socle au 1er comme au second trimestre.

À propos du RSA activité, l'organisme comptabilise 12 000 foyers allocataires en plus entre le 1er et 2ème trimestre 2011, conduisant à une hausse de 4 % entre  juin 2010 et juin 2011.

Un tiers  de nouveaux allocataires ?

En terme d'ancienneté, le bilan montre qu'un tiers des allocataires au 30 juin 2011 ne bénéficiaient pas du dispositif l'année précédente. En métropole, 47 % ont bénéficié auparavant de allocation de parent isolé (API) ou du revenu minimum d'insertion.

Dossier lié à cette actualité