Menu Search

Clichy-sous-Bois : Aclefeu aide les familles à partir en vacances

Article publié le 25/07/2013 à 10:31

Mis en place par le collectif Aclefeu, le dispositif Oxygène a permis à 21 familles de partir en vacances en 2012. Cette année, les bénéficiaires qui partiront en vacances en août ont reçu la visite de la ministre de la Famille ce 24 juillet.

Clichy-sous-Bois : Aclefeu aide les familles à partir en vacances

Le projet oxygène : 21 familles concernées en 2012

Créé en 2005, le collectif Aclefeu se présente comme la voix des quartiers populaires auprès des institutions françaises.

L’Association a mis en place, en 2009, le projet Oxygène qui, grâce à l’organisation de « café-débats », d’ateliers et de séjours de rupture, accompagne les familles en difficultés « à s’inscrire dans une démarche progressive d’apprentissage, de réinsertion, d’expression et de retour vers l’autonomie », explique le site de l’association.

Ce programme n’a donc rien à voir avec une aide « classique » au départ en vacances. Ces ateliers qui servent, entre autres, à définir le futur programme de vacances permettent aussi, selon Aclefeu, d’assurer une progression sûre des familles vers l’autonomie

En 2012, 21 familles, soit 120 personnes, ont bénéficié de ce projet : 19 à Clichy-sous-Bois, 1 à Montreuil et 1 à Montfermeil.

Pour l’été 2013, les familles partent en vacances en août dans les Pyrénées-Orientales. Elles recevaient d’ailleurs ce 24 juillet, la visite de Dominique Bertinotti, ministre de la Famille, à Clichy-sous-Bois.

Lors de cette journée, les familles ont pris connaissance du programme de leur séjour et ont pu échanger avec les familles bénéficiaires de 2012.

Des critères d’éligibilité

Pour participer au projet, les familles doivent s’inscrire entre début janvier et fin février. Les familles sont ensuite sélectionnées en fonction de leurs revenus et de leur situation.

Les personnes susceptibles d’être concernées sont les foyers qui touchent le RSA, le RMI les veufs, les familles monoparentales et toutes autres personnes en situations fragiles et précaires.

Image : Pixabay (Public Domain CC0)

Dossier lié à cette actualité