Menu Search

Le RSA sera revalorisé de 10 % sur cinq ans

Article publié le 12/12/2012 à 18:01

Le premier ministre a annoncé, au cours des derniers jours, plusieurs mesures dans le but de lutter contre la pauvreté. Il prévoit, entre autres, une augmentation du RSA sur 5 ans et la création d'une allocation pour les jeunes en difficulté.

Le RSA sera revalorisé de 10 % sur cinq ans

10 % d'augmentation pour le RSA

François Hollande, lors de sa campagne, s'inquiétait du nombre croissant de pauvres en France, c'est pourquoi il a décidé de mettre en place un plan en faveur des personnes en difficulté d'environ 2 milliards d'euros.

Une des mesures phares de ce plan est la revalorisation du revenu de solidarité active (RSA) de 10 % sur 5 ans. Cette dernière profiterait à près de 3 millions de Français. Le RSA a succédé au revenu minimum d'insertion (RMI) au mois de mai 2009.

Lors de sa création, le RMI représentait 50 % du salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), aujourd'hui, le RSA ne représente que 43 % du SMIC. La première hausse est prévue pour le mois de septembre prochain.

Les départements prendront entièrement en charge cette dépense. Jean-Marc Ayrault, le premier ministre précise que « cette décision aura des conséquences sur les finances des départements », mais que ces derniers « feront évidemment l’objet d’une compensation ».

450 euros de prime de précarité pour les jeunes

Le plan prévoit aussi une aide pour les jeunes en difficulté. En France, tous les ans, 140 000 jeunes quittent le système scolaire sans diplôme. Dans le but de lutter contre cette situation, le gouvernement a annoncé, à l'occasion de la conférence nationale contre la pauvreté, la mise en place prochaine d'une prime à la précarité.

Cette mesure concerne les jeunes âgés de 18 à 25 ans en situation précaire. Ils devront signer un contrat d'un an renouvelable avec une mission locale pour pouvoir suivre une formation, ou s'engager dans un contrat d'avenir ou de génération pour toucher la prime. Elle sera d'environ 450 euros par mois et sera versée à ces jeunes pendant leurs périodes d'inactivité.

Dossier lié à cette actualité